sustainability

Durabilité

FENÊTRES ET PORTES SONT LES ÉLÉMENTS CLÉS DE TOUT IMMEUBLE

Et contribuer à une vie intérieure plus saine et à une empreinte environnementale réduite

Qualité de l’environnement intérieur

Au cours des vingt dernières années, la technologie des fenêtres a connu une révolution. Grâce au double ou triple vitrage au gaz, aux revêtements pour verre à faibles émissions et aux rebords de fenêtres aux performances thermiques améliorées, il est désormais possible d’ajuster l’apport solaire, de réduire la condensation, d’empêcher les fuites d’air et d’améliorer le confort de l’environnement intérieur. Les fenêtres et les portes contribuent à la qualité intérieure d’une maison à trois niveaux : par l’apport de lumière naturelle, par l’efficacité de la ventilation et par la minimisation des composés organiques volatils (COV).

La lumière naturelle

contribue non seulement à la bonne santé des occupants de la maison, mais réduit également les besoins en éclairage électrique, notamment la journée. Il est recommandé que la lumière naturelle atteigne au moins 75 % de l’intérieur d’une maison. Afin d’augmenter la quantité de lumière naturelle disponible, des fenêtres et/ou portes vitrées supplémentaires peuvent être ajoutées à la maison, ou les fenêtres existantes peuvent être remplacées par de plus grandes, si l’espace le permet.

Une bonne ventilation

est essentielle à la qualité de l’air intérieur. Afin d’obtenir une abondante quantité d’air frais, les propriétaires doivent penser au nombre, à la taille, au type et à l’emplacement des fenêtres et des portes en fonction de l’orientation de la maison et de son exposition aux vents dominants.

La qualité de l’air intérieur

dépend également des quantités de composants organiques volatils (COV) émanant de peintures, d’adhésifs et de joints inadaptés.

Efficacité énergétique

L’énergie circule au sein et autour d’un bâtiment en grande partie à travers ses fenêtres, qui peuvent permettre jusqu’à 30 % de perte de chaleur. Grâce à une conception intelligente, à des innovations technologiques et au choix de composants à haut rendement énergétique, la consommation en énergie d’un bâtiment peut dorénavant être réduite de manière significative. Les lignes fines des cadres en acier améliorent le rapport verre/cadre. Les performances thermiques des fenêtres dépendant davantage du choix d’un verre isolant que du matériau du cadre, même les solides fenêtres en acier peuvent répondre aux exigences en matière de conservation d’énergie des normes de construction. Mais pour optimiser les performances énergétiques des fenêtres, la conception de systèmes passifs est un point crucial. La lumière naturelle et les flux thermiques traversant une fenêtre peuvent être contrôlés dans une certaine mesure par des dimensions et une orientation solaire adaptées. De grandes fenêtres pourront perdre ou récupérer davantage de chaleur que de petites fenêtres, et une exposition au sud laissera entrer plus de chaleur et de lumière qu’une exposition au nord.

Recyclabilité

Les billettes, bielles et bandes en acier, utilisées pour les profilés de fenêtres en acier, sont formées à partir d’acier basique fondu provenant presque intégralement de déchets d’acier recyclés. En fin de vie, les fenêtres en acier peuvent être systématiquement désassemblées et les cadres, fixations et verres recyclés. Le recyclage de l’acier empêche l’épuisement de ressources non renouvelables et réduit l’impact des déchets en fin de vie. Les caractéristiques « vertes » des fenêtres en acier sont reconnues par le « Guide vert » du Building Research Establishment.

Durabilité

L’une des plus importantes caractéristiques des produits de construction durables est leur durée de vie avant un remplacement. Si un produit doit être remplacé tous les 15 ans, son impact environnemental général (ainsi que son coût pour le propriétaire) est bien supérieur à celui d’un produit capable de durer 30, ou même 60 ans. De nombreuses innovations du Modernisme, certains bâtiments recensés par les mécènes du mouvement Arts & Crafts, des monuments civiques de l’époque édouardienne et certains exemples d’Art Déco des années 1930 sont caractérisés par des fenêtres en acier, aujourd’hui encore en bon état ; cela témoigne de la longévité de l’acier, lorsqu’il est correctement entretenu et conservé.